En stock
Château LEOVILLE POYFERRE 2008
Guide Hachette

Château LEOVILLE POYFERRE 2008

Saint-Julien
-
2ème Cru Classé
-
1 092,00 € TTC
par Caisse bois de 12 bouteilles 75 cl
soit 91,00 € TTC L'unité
Degré :
13,5°
Couleur :
Rouge
Classement :
2ème Cru Classé
Conseil :
Prêt à boire - Peut encore vieillir
Goûts :
Elégant et Puissant

"Il se présente avec force élégance dans une robe d’un rouge profond, offrant au nez des senteurs multiples et complexes de truffe, d’épices, de fruits rouges et noirs ou encore de moka. Le palais, concentré, ample et charnu, prolonge cette complicité entre les arômes et s’étire dans une finale très persistante qui laisse le souvenir d’une grande fraîcheur. De longue garde bien entendu, il évoluera favorablement pendant les dix prochaines années." GHV 2012

Autres millésimes disponibles dans ce château

Encépagement : Cabernet Sauvignon 65 %, Merlot noir 25 %, petit Verdot 8 %, Cabernet franc 2 %

Vendanges : Manuelles.

Le vignoble se situe de part et d'autre de la Départementale 2, s'étendant sur 80 hectares de vignes rouges, complanté sur des croupes de graves garonnaises et de sables éoliens. L'inclinaison assure aussi un drainage naturel.

Le vieillissement se fait avec quiétude dans des barriques de merrain neuves.

Depuis quelques années, Léoville-Poyferré rencontre, tant en France qu'à l'étranger, un grand succès pour ses vins, profonds en couleur, riches en arômes, distingués mais non dénués de charpente ; ils dévoilent avec élégance une complexité excitante pour le dégustateur.

Fiche technique

Degré
13,5
Appellation
Saint-Julien
Conditionnement
Caisse bois de 12 bouteilles 75 cl
Millésime
2008
Couleur
Rouge
Classement
2ème Cru Classé
Conseil
Prêt à boire - Peut encore vieillir
Goûts
Elégant et Puissant
starstarstar Vin remarquable
GUIDE 2012
L'avis du Guide Hachette des Vins :

L’équipe de Léoville Poyferré attache une importance toute particulière au suivi de la vigne; celui-ci s'étend au contrôle régulier du niveau des eaux souterraines. Toutes ces attentions sont évidemment loin d’être superflues et le grand vin tient son rang. Il se présente avec force élégance dans une robe d’un rouge profond, offrant au nez des senteurs multiples et complexes de truffe, d’épices, de fruits rouges et noirs ou encore de moka. Le palais, concentré, ample et charnu, prolonge cette complicité entre les arômes et s’étire dans une finale très persistante qui laisse le souvenir d’une grande fraîcheur. De longue garde bien entendu, il évoluera favorablement pendant les dix prochaines années.