En stock
Château GRUAUD LAROSE 2003
Guide Hachette

Château GRUAUD LAROSE 2003

Saint-Julien
-
2ème Cru Classé
-
1 140,00 € TTC
par Caisse bois de 12 bouteilles 75 cl
soit 95,00 € TTC L'unité
Degré :
12.5°
Couleur :
Rouge
Classement :
2ème Cru Classé
Conseil :
Prêt à boire - Peut encore vieillir
Goûts :
Elégant et Puissant

"Encore jeune et doté d'une matière ample, il séduit par son côté crémeux et soyeux. 17/20" RVF Avril 2013

Autres millésimes disponibles dans ce château

Encépagement : Cabernet Sauvignon 57 %, Merlot noir 30 %, Cabernet franc 8 %, petit Verdot 3 %, Malbec 2 %.

Vendanges : Manuelles.

Deuxième cru classé du Médoc depuis 1855, le château Gruaud Larose doit son nom aux deux familles qui l'ont créé, puis occupé au XVIIIe siècle. D'abord Mr Gruaud, un des plus grands viticulteurs bordelais qui en 1757, rassembla plusieurs petits vignobles pour composer cet admirable domaine, et Mr de Larose, son gendre, qui apporta son nom au domaine.

C'est par sa taille autant que par sa renommée très ancienne que Gruaud Larose occupe une place à part dans l'histoire des grands vins du Médoc.

Le vignoble repose sur un sol de graves garonnaises typiques d'épandage du quaternaire et sur un sous-sol argilo-calcaire avec quelques traces d'alios.

La nature même du terroir, l'exposition du vignoble, la vinification et l'élevage (fait en barriques neuves à 33 %) ont fait la réputation de ce cru.

Fiche technique

Degré
12.5
Appellation
Saint-Julien
Conditionnement
Caisse bois de 12 bouteilles 75 cl
Millésime
2003
Couleur
Rouge
Classement
2ème Cru Classé
Conseil
Prêt à boire - Peut encore vieillir
Goûts
Elégant et Puissant
starstarstar Vin remarquable
GUIDE 2007
L'avis du Guide Hachette des Vins :

Ce cru reconstitué par Désiré Cordier en 1917 a été créé en 1757. Juché sur le point culminant de l'appellation, ce vignoble reste fidèle à la tradition médocaine: il comprend une majorité de cabernet-sauvignon (57 %) et pas moins de cinq cépages, dont le petit verdot et le malbec. Rien d'étonnant d'y voir naître des vins comme celui-ci qui se permet de faire un pied de nez au millésime. Soutenu par des tanins délicats suffisamment bien constitués pour autoriser une garde de cinq à dix ans, il fait preuve de beaucoup d'élégance et de finesse, notamment au bouquet: douces notes florales (violette) et fruitées, cacao, tabac blond, toast, brioche et réglisse. Un ensemble très harmonieux comme on aimerait en voir souvent.